06 avril
Par dreamcroisiere

Le groupe américain NCLH a annoncé hier avoir passé commande auprès de Fincantieri d’un nouveau paquebot de luxe pour sa filiale Regent Seven Seas Cruises. Le contrat, d’un montant de 422 millions d’euros, « entre en vigueur immédiatement, toutes les conditions étant réunies », précise le constructeur italien, dont le site de Sestri Ponente, près de Gênes, a procédé le 30 octobre à la mise à flot du Seven Seas Explorer. Long de 223.8 mètres pour une largeur de 31 mètres, ce navire de 56.000 GT de jauge, présenté par son armateur comme le plus luxueux au monde, comptera 370 suites, toutes dotées d’un balcon.

Sa mise en service est prévue au mois de juillet. C’est un sistership du Seven Seas Explorer que NCLH a commandé, la livraison de ce nouveau bateau étant prévue en 2020. Ces nouveaux paquebots vont permettre de moderniser la flotte de RSSC, actuellement composée de trois unités. Il s’agit du Seven Seas Navigator (33.000 GT, 245 cabines), du Seven Seas Mariner (46.000 GT, 354 cabines) et du du Seven Seas Voyager (46.000 GT, 353 cabines), mis respectivement en service en 1999, 2001 et 2003. Le Voyager et le Navigator ont été construits par l’Italien T. Mariotti, alors que le Mariner est sorti des chantiers de Saint-Nazaire. Tous ont récemment bénéficié d’importants travaux de rénovation.

Toutes nos actus